EASY-TEAM

forum Easy-Team, communauté Battlefield 3


    *** EPOCH *** Les Chroniques de Shuriken 01/01/2037…5…// 16 :00 GMT

    Partagez

    Shuriken

    Messages : 28
    Points : 54
    Date d'inscription : 16/12/2014
    Localisation : Toulouse

    *** EPOCH *** Les Chroniques de Shuriken 01/01/2037…5…// 16 :00 GMT

    Message  Shuriken le Ven 2 Jan - 14:10

    Bonjour à toutes et tous,

    J'aime bien le RP... nous n'avons cependant pas souvent l'occasion d'en produire sur notre serveur...

    Je me suis dis que j'allais écrire une petites chronique avec le temps dont je dispose pour mon personnage "Shuriken"

    Je ferais un prequel si le temps me le permet.

    Pour l'explication du titre de ce post:

    [***EPOCH***]: T'es un boulet si tu captes pas... sort !!!!! te dis-je...
    [Les Chroniques de Shuriken]: Non ce n'est pas une insulte...
    [01/01/2037_5_// 16:00 GMT]:
    Date IRL (sauf pour l'année...je précise pour ceux du fond...)
    _5_ Le serveur redémarre toutes les 4 heures c'est donc l'avant dernier restart de ce jour là. *** approximatif ***
    // 16:00 GMT: Heure Ingame *** approximatif ***

    Comme je fais ça à la va vite et que mon personnage n'est pas le plus intelligent qui soit et clairement un cowboy, vous conviendrez qu'il me fallait faire autant de phothes d'ortograffes que possible.

    Bref, Si un jours vous me croisez...il y aura possiblement un écrit dans lequel vous vous retrouverez !

    Pour ce premier écrit, dédicace au trois joueurs qui étaient présents, j'aime quand sa sauce !!!


    01/01/2037…5…// 16 :00 GMT

    J’aime bien aller dire bonjour aux nouveaux venus dans la région…bon après…j’fais ça seulement quand ça suit ma routine de récup de matos. J’me vois comme un p’tit papillon passant d’une ville fleurie à l’autre…et oui… c’est p’têtre grâce à ça que j’garde un peu de poésie dans ma grosse tête de brute et à garder un semblant d’humanité.

    Une petite ballade de récup qui commence bien, je suis sur ma belle moto, putain ce qu’elle envoie bien quand elle veut !

    Pas un chat à l’Aéroport International d’Altis…Pour sûr, de la tour de contrôle on a une bonne vue d’ensemble sur cette zone.
    Bon pas besoin de s’éterniser…y a personne y a personne… j’vais poursuivre ma tournée en commençant par la ville de Lakka plus à l’Ouest. Tactiquement, Lakka est un très bon choix, quand on veut faire de la récup efficace….ben oui…rien ne sert d’aller sur Stavros ou Neochori parce que les nouveaux arrivant ne sont pas intéressant à dépouiller…au mieux… un ou deux bout de métal et une canette de soda sur les bonhommes qui sont par là..au pire…une balle gratuite par un gars à poil qui sera heureux de s’équiper pour pas grand-chose.

    Nan, quitte à prendre un risque, autant que ça en vaille la peine !

    Donc l’intérêt de Lakka c’est qu’on peut redescendre sur la colline au Nord Ouest d’Alikampos assez facilement se foutre dans un kéké, sortir le télémètre et chouffer tranquille ce qui s’passe en bas sur Alikampos, Katalaki, la Zone Industriel entre les deux qui envoi grave du matos et même jusqu’à Poliakko. Bon, bien sûr, ça c’est sans oublier de verrouiller les hauteurs Nord Ouest Poliakko pour s’éviter une mauvaise surprise.

    La ballade se passe bien et est des plus fructueuses….j’aime bien ce mot…bref…je blinde la bécane de matos et allant vers Therisa, j’me décide à faire une halte pour faire un coucou à Un groupe que j’avais chatouillé de deux coups de snipe un peu plus tôt dans la journée.

    Faut dire qu’on les a mis bien les Louloux…une base qu’on leur à troquer contre un Hunter…mais attention la base… les mecs se sont économisés des semaines de récup grave !
    Mass d’étagère, des murs de tôle et de ciment ! Pouahhh…j’me dis vraiment qu’ça valait plus qu’un Hunter…mais bon…on s’assure de savoir où ils sont et de leur montrer qu’on est réglo quand on traite avec des clans, l’échange était cordial…presque sympathique…mais bon… faut pas se leurrer…c’est pas des potes non plus…si j’ten croise un dans mon viseur…PAF ! Ni une ni deux j’te lui colle un plombage cadeau !

    Bon après, le truc le plus cool reste quand même que l’on a pu transmettre une règle d’engagement de base simple qu’ils respecteront…enfin…espérons…les derniers à avoir attaqué notre base sans que nous y soyons…disposaient de la base dans laquelle ils sont actuellement suite à notre retour punitif quand ils n’étaient pas là non plus… un clan qui perd tout d’un coup… pour un manquement à l’honneur…mouai..pas très Fair Play… mais bon … on a pas invoqué les Dieux pour les foudroyer sur place…on est venu comme ils sont venus…et gare à ceux qui respecte pas cette très, mais très simple règle de savoir vivre !

    Donc voilà…je planque Cindy (oui… c’est le p’tit nom que je lui ai donné) dans un kéké au carré de bois entre Poliakko et Therisa….pfiou…elle est bien chaude la Cindy… tu m’étonne…après ce que je lui ai foutu d’ans !

    Plan du moment :

    Je Chouffe à partir d’une colline à proximité du camp, si y’a personne qui bouge, je place une APERS devant le Portail Principal et j’attends patiemment qu’un Louloux s’ radine pour lui tirer son équipement.

    Bha oui quoi… c’est pas une attaque de camp, c’est un appel à la vigilance que je leur donne… garder un œil sur ce qui approche sa base…surtout quand on est pas dedans…Dixit la ptite balle cadeau offerte à leur chef de groupe quand il grimpait dans son hélico un peu plus tôt.

    Donc j’y vais ! Sur le chouffe, rien à l’horizon… je fonce et j’pose mon APERS puis je me cale sur le côté droit de la base dans un bosquet sous une planche de bois laissée là par un constructeur négligeant.

    Pfiou… faut pas se leurrer…même si on voit rien… les gars en surplomb sur un chemin de ronde peuvent vous voir sans que vous ne les aperceviez…aucun déplacement n’est gratuit dans ce bas monde…

    J’ai pas eu à attendre longtemps… un Loulou a débarqué … BOOM !!!...J’attends un peu…pas de bruit de pas… j’verrouille que personne ne regarde le corps… et je fonce récup le matos fissa !

    Puis cassos illico pour retour sur Cindy.

    Je lui claque ce que j’peux à l’intérieur et comme y m’reste un peu d’place dans mon sac, j’m’en vais retourner à Poliakko  pour finir le remplissage à donf.

    Bien chargé, dernier retour vers Cindy… on va pouvoir s’rentrer et déposer l’magot. On s’est gavé avec la ch’tite Cindy…ça oui… une routine qui nous va bien celle-là !

    Mais…quand t’es tout de joie…bha… t’es carrément moins vigilant…et la vigilance par ici…bha… c’est ce qui fait la différence entre un velus et un tas de viande froide au sol…

    Deux gars à sans combi mais armés débarque de nulle part (pour pas dire que j’ai pas chouffer non plus…) J’en lève un…le deuxième me cale…bon… en même temps… j’avais les couettes au vent en pleine prairie sans couverture possible…la joie d’une Laura Ingalls dans les yeux une après-midi de noël…

    Je reviens donc à Neochori… par chance je trouve un gillet MK2 Lourd et une bonne arme… bon… pas plus qu’un ACO pour viser.. mais c’est mieux que rien… Je fonce sur la zone du précédent combat…non loin de Cindy…qui est certainement en train de se faire tripoter et… malheureusement, je sais que quand on la tripote suffisamment elle finit par céder aux assauts de n’importe quel prétendant…Grognasse !!!

    Bref, je reviens, je verrouille rapidement la zone…mais pas assez semble-t-il parce que quand j’arrive non loin du bosquet carré, je prends des bastos de derrière… le mec tire mal je slalom entre les balles et au moment de rentrer dans le bosquet…J’entends Cindy gueuler et se barrer vers Therisa à toute blinde avec  son amant !

    Trop loin pour tirer…un gars qui me fout la pression dans le dos… je décide de feindre un déplacement large pour revenir dans le bosquet, ramper jusqu’à la lisière et attendre le Louloux qui me canardait le fondement.

    Peu après, ma cible arrive… Il ne m’a pas vu…Je l’ai mauvaise… mais alors… grave… Ma Cindy… Mon Matos…tu vas prendre pour tout ça mon bonhomme !!

    Dans 10 secondes maximum vu ton déplacement…tu vas en prendre une ou plusieurs que t’auras du mal à digérer… rien ne sert de précipiter un tir… faut tirer pour tuer…ou recalibrer avant.

    Seulement… c’est à ce moment-là que je reçois une saucé de balle par un maître saucier qui m’en a mis plein les fesses….Ils n’étaient pas que deux…

    Putain !!! J’étais bouillant là !!! Je savais que ça ne servait à rien d’y retourner… 3 VS 1 le temps de me rééquiper ils seraient déjà loin avec Ma Cindy…

    Énervé, je vais pour revenir dans nos contrés hein….parce-que bon…et…parce que quand t’es vénère….tu fais d’la merde… je me retrouve du côté Ouest de la Carte au lieu de l’Est… du côté de notre base…pfff…Mes semelles s’en souviennent…. J’en verrai la facture à cette $ù*ù !:*& de Cindy !!

      La date/heure actuelle est Dim 19 Nov - 10:31